Ubiquinol et maladie coronarienne

Corrélation entre les dégâts oxydatifs causé à l’ADN, le stress oxydatif et le coenzyme Q10 ou Ubiquinol chez les patients avec une maladie coronarienne.

Résumé

Cette étude regarde la corrélation entre la maladie coronarienne (CAD) et la balance pro-oxidante/anti-oxydante ainsi que les dégâts oxydatifs causés à l’ADN.

77 patients avec maladie coronarienne et 44 individus sans maladie coronarienne ont été inclus dans l’étude.

On a comparé les ratios entre l’ubiquinol et l’ubiquinone, entre la 8-hydroxy-2(‘)-deoxyguanosine/deoxyguanosine et les taux de MDA mesuré par HPLC et les activités de la GPX gluthathione peroxydase et de la SOD superoxyde dismutase par analyse colorimétrique dans des échantillons sanguins.

Les taux sanguins obtenus pour les patients coronariens ont révélés que le ratio d.8-OHdG/dG , la MDA sérique et l’activité de la GPX ont été trouvé significativement plus élevés chez les patients coronariens que chez les patients du groupe contrôle. L’activité de la superoxyde dismutase a été trouvée stable tandis que le ratio ubiquinol /ubiquinone était significativement plus bas dans les groupes coronariens que dans le groupe contrôle. Il y a une corrélation négative entre les ratios de la 8-OHdG/dG le ratio ubiquinol/ubiquinone et aussi entre les taux de MDA et le ratio ubiquinol/ubiquinone . On peut conclure que l’interruption de la balance pro-oxidante/antioxidante et le stress oxydatif sur l’ADN peut louer un rôle important dans la pathogénèse de la maladie coronarienne

Int J Med Sci. 2012;9(8):621-6.

http://www.medsci.org

http://en.wikipedia.org/wiki/Glutathione_peroxidase

http://en.wikipedia.org/wiki/Superoxide_dismutase

Ce résumé ne constitue en rien un conseil d’utilisation. Nous conseillons de vous référer à un professionnel de la santé.

L’ubiquinol est disponible au sein de la gamme des compléments alimentaires D’Orthonat